Exposition - Conférence

Sèvres

Andrée et Michel Hirlet, céramistes intemporels

« Doigts nombreux au point d’être dix et de cinq modèles différents » (Henri Michaux), projet urbain pour la commune de Villepreux (Yvelines), 1998

Gros plan au musée de Sèvres-Cité de la céramique sur l’œuvre des céramistes Andrée et Michel Hirlet, sous le beau label de « francs-tireurs depuis 1963 ». À découvrir tout l’été, jusqu’au 28 août.

La formule dit bien la permanence et l’originalité d’un travail qui ne doit rien aux modes, fluctuantes en cinquante ans. Chacun issu d’une formation auprès des plus solides céramistes, les Hirlet s’associent pour développer une sculpture modulaire par petits blocs de grès, émaillés de couleurs rompues, souvent en bandes alternées. Les joints entre les modules deviennent eux-mêmes graphismes ; avec le temps, les couleurs s’éclaircissent, les civilisations précolombiennes pointent le bout de leurs vestiges.

« Petits galets polis formant paysages, micro-architectures, assemblages corporels, intrications organiques », leur travail fondé sur une rigoureuse géométrie s’ouvre sur des fantaisies inédites. Il semble sculpter l’air qui les entoure, du petit format au monumental, de l’abstraction rythmée à la figuration joueuse, de l’objet domestique au mobilier urbain. L’air de ne pas y toucher, leur discrète attitude de francs-tireurs leur vaut la reconnaissance plus ou moins avouée de nombre de designers d’aujourd’hui. Comme il existe des compositeurs indépendants qui refusent de se plier à l’avant-garde forcenée comme à la réaction rabâchée, Andrée et Michel Hirlet composent ensemble leur musique de grès dans la certitude que ne pas chercher à plaire absolument est une arme de séduction massive – et délicate.

Andrée et Michel Hirlet, céramistes intemporels

Me rappeler cet événement

  • Imprimer
  • Agrandir le texte
  • Envoyer à un ami

Rechercher dans l'agenda

Catégories

Annuaire des lieux culturels