Festival - Evénement

Boulogne Billancourt

Chorus 2019

Le festival de musiques actuelles Chorus des Hauts-de-Seine, prévu, se présente pour sa 31e édition sous un nouveau format plus généreux. Du 3 au 7 avril à La Seine Musicale, à Boulogne

C’est avec un format renouvelé que Chorus, le festival des musiques actuelles des Hauts-de-Seine retrouve, du 3 au 7 avril, La Seine Musicale. À l’occasion de cette 31e édition, le public pourra profiter de quatre jours de concerts contre un seul week-end auparavant, avec plus de soixante-dix groupes annoncés. Autre nouveauté, une sixième scène à la pointe de l’île accueillera des concerts électro dans une ambiance lounge.

Le mercredi 3 est exclusivement consacré au Chorus des enfants. Dans ce « festival dans le festival » destiné à toute la famille s’invitent le répertoire de Gainsbourg, une sieste musicale ou encore un voyage au pays du groove ! Le reste de la programmation jeune public se poursuit ensuite le week-end. Après une mise en bouche jeudi soir, avec six groupes amateurs en showcase gratuit, c’est la journée du vendredi 5 qui ouvre le bal. Sur une note électro et orientale tout d’abord, avec, entre autres, Amar 808 - flûte traditionnelle du Sud tunisien et électro - ڭليثرGlitter٥٥, à la croisée d’influences nord africaines, techno et disco - Sofiane Saïdi et Mazalda et leur électro-raï métissé. Vendredi toujours, la finale du Prix Chorus mettra en valeur de jeunes talents. Ce concours qui a déjà permis de révéler des artistes comme Christine and The Queens ou Feu ! Chatterton est doté de 10 000 € par le Département. Après une première sélection en décembre, cinq groupes sont encore dans la course : Johan Papaconstantino, Dampa, Faroe, Mikano, Oktober Lieber. Cette première journée se termine avec Fatboy Slim, légende vivante de la scène électro. Ce sera l’une des rares occasions de le voir en France.

Shaka Ponk, avec son mélange punk rock à l’énergie fracassante donne le ton pour la suite du festival, samedi 6, placée sous le signe des musiques hybrides, avec aussi Charlie Winston, Gaëtan Roussel, le soulman Jacob Banks, Stand High Patrol, sur scène avec Marina P, chanteuse phare de la scène soundsystem. Mais aussi Adam Naas, Bongaziwe Mabandla, Mayra Andrade ou encore le rappeur Sly Johnson qui se produit avec un groupe de choristes amateurs. Ce projet mené avec Le Tamanoir de Gennevilliers s’inscrit dans le « Labo du festival Chorus » qui soutient les musiques actuelles tout au long de l’année.

Enfin dimanche 7, Chorus passe prend sa dégaine urbaine pour accueillir la grande famille du hip hop : Grandmaster Flash en patriarche, Blackstar (le duo Yasiin Bey et Talib Kweli), trait d’union avec la scène historique, Youssoupha, pilier du rap années 2000 - avec un album inspiré de ses photos d’enfance – et pour le son d’aujourd’hui, le Marseillais SCH, le duo belge Caballero & Jeanjass ou encore le francilien Dinos. Parce que dans le mot festival il y a festif, cette 31e édition proposera aussi davantage d’installations et de performances inédites dans l’ensemble des espaces de La Seine Musicale. Sur le stand du « Labo du Festival Chorus », le public pourra par exemple assister à des interviews de musiciens, à des mini-conférences et tester des instruments innovants. 

Chorus 2019

Me rappeler cet événement

Rechercher dans l'agenda

Catégories

Annuaire des lieux culturels