Exposition - Conférence

Malakoff

Wonderful World...

"Et sur les blés en feu la fuite des oiseaux"

Dans la nature (extrait) - DR

Infos pratiques

Ils sont deux, travaillent régulièrement à Malakoff, et depuis quelques années mettent en commun leurs ressources artistiques pour regarder plus large, voir plus loin. Lydie Jean-Dit-Pannel use de la figure mythologique de Psyché, l’âme aux ailes de papillon, pour courir artistiquement le monde et en revenir chaque fois plus inquiète.

Révoltée. Désespérée. Son propre corps tatoué d’images de papillons Monarque, splendeurs veloutées menacées de disparition, elle crie devant la toxicité du monde, l’empoisonnement de l’avenir du vivant. Gauthier Tassart l’accompagne avec une musique qui n’adoucit pas les mœurs mais voudrait encore les convertir à la beauté avant qu’il ne soit trop tard. La vingtaine d’œuvres présentées du 25 septembre au 15 décembre à la Maison des Arts de Malakoff combinent les effets d’une radio pirate, de prises de vue volées sur des sites anéantis, d’une reprise désenchantée du What a Wonderful World d’Armstrong. Sous le plus beau titre de la saison : « Et sur les blés en feu la fuite des oiseaux » (Louis Aragon)

"Et sur les blés en feu la fuite des oiseaux"

Me rappeler cet événement

Rechercher dans l'agenda

Catégories

Annuaire des lieux culturels