Musique

Boulogne Billancourt

Îlot France-Allemagne

DR

Infos pratiques

France-Allemagne : 1 partout !

En matière musicale, les liens entre les deux pays se nourrissent d’admiration et d’influences réciproques. C’est si vrai que le temps d’un îlot, Insula orchestra fusionne avec l’Akademie für Alte Musik Berlin.

Au programme :

Vendredi 7 Décembre à 20h30 : Beethoven double orchestre - Pour la première fois, deux orchestres sur instruments d’époque, l’allemand Akademie für Alte Musik Berlin et le français Insula orchestra, s’unissent pour un concert à double effectif. Ensemble, ils proposent en première partie la « Marche hongroise » de La Damnation de Faust de Berlioz et la Symphonie n° 1 d’Étienne-Nicolas Méhul, surnommé le «Beethoven français». Le concert se poursuit avec la Symphonie n° 5 de Beethoven, reconnaissable dès ses premières mesures.

Samedi 8 Décembre à 16h30 : Akademie Für Alte Musik Berlin - La surprise du chef de ce concert… c’est qu’il n’y a pas de chef ! L’orchestre Akademie für Alte Musik Berlin, salué pour ses interprétations sur instruments anciens, est coutumier du fait. Même dans des oeuvres comme les Symphonies n° 1 et 2 de Ludwig van Beethoven, les instrumentistes jouent selon leur propre impulsion. Grâce à leur
complicité et à leur sens de l’écoute, ils réussissent à imposer une lecture rigoureuse et authentique qui en fait une des phalanges les plus réputées au monde.

Samedi 8 Décembre à 20h30 : Alice Sara Ott, piano - Pour célébrer l’amitié franco-allemande, Alice Sara Ott dispose de nombreux atouts. Le répertoire de la pianiste d’origine germano-japonaise affiche une prédilection marquée pour la musique française. Chopin, Ravel, Debussy, Satie sont au coeur du récital de cette jeune artiste qui accumule depuis l’âge de 7 ans de nombreux prix internationaux. Son jeu qui conjugue la maîtrise la plus affirmée à la passion la plus flamboyante montre bien que la valeur n’attend pas le nombre des années.

Dimanche 9 Décembre à 16h30 : Beethoven, la 5e - Quand un orchestre sur instruments d’époque français, Insula orchestra, rencontre un de ses homologues allemands, Akademie für Alte Musik Berlin, que croyezvous qu’il arrive ? Des envies de fusion ! Le temps d’un concert, voilà donc les deux ensembles unis comme deux frères pour une oeuvre mythique entre toutes : la Symphonie n° 5 de Beethoven. Une partition qui célèbre la fraternité et le partage. L’amitié universelle n’est pas une utopie, en tout cas en musique !

Rechercher dans l'agenda

Catégories

Annuaire des lieux culturels