Exposition - Conférence

Saint-Cloud

Intérieurs d'Empire à Saint-Cloud

Modèle pour dossier de canapé - DR

Infos pratiques

Le musée des Avelines présente Les Derniers Feux du palais de Saint-Cloud, en partenariat avec le Mobilier national.

Demeure de Monsieur, frère du Roi, de Louis XVI, de Louis XVIII, le palais de Saint-Cloud aura été avant tout un lieu de prestige impérial. L’oncle y avait proclamé l’Empire en 1804, le neveu le rétablissait ici même en 1852 ; il s’y sentait si bien l’été qu’il en confia la décoration à sa femme Eugénie laquelle, passionnée par le style Louis-XVI – et plus encore par la personnalité de Marie-Antoinette –, inventa pour l’occasion un art du faste, de l’élégance et de l’éclectisme. Sait-on à quoi ressemblait ce domaine impérial avant qu’un incendie le ruine, déclenché involontairement par un obus français durant le siège de Paris ? Sans mauvais esprit, l’exposition Les Derniers Feux du palais de Saint-Cloud nous le montre grâce à un petit trésor acquis par le musée des Avelines : un album de photographies signé Pierre-Ambroise Richebourg, élève de Daguerre, qui en 99 vues en a gardé la mémoire. En mettant en scène, pièce après pièce, les photographies agrandies de 1868 et les objets sauvés l’été 70 au nom du principe de précaution puis conservés par le Mobilier national, l’exposition invite à une déambulation émerveillée dans le temps et l’espace : pour une fois, l’expression « mise en abîme » n’est pas usurpée ! Le visiteur n’a plus qu’à s’en remettre au bon goût de l’Impératrice Eugénie. Et à l’inventivité des commissaires de l’exposition : Emmanuelle Le Bail, directrice du musée, Arnaud Denis, inspecteur du Mobilier national, et Bernard Chevallier, auteur de Saint-Cloud, le palais retrouvé, qui fut longtemps le conservateur de La Malmaison.

Intérieurs d'Empire à Saint-Cloud

Me rappeler cet événement

Rechercher dans l'agenda

Catégories

Annuaire des lieux culturels