Musique

La Défense

Jazz sans étiquette

DR

Infos pratiques

  • Du 19 juin au 25 juin
  • Gratuit
  • La Défense

ladefensejazzfestival.hauts-de-seine.fr

Du 19 au 25 juin, La Défense Jazz Festival enchaîne les concerts gratuits sur le parvis de La Défense, tout en célébrant le quarantième anniversaire du concours national de jazz.

Il va falloir s’y habituer, le jazz est une manière flexible, mutante, insaisissable, une musique moderne pour monde moderne. Les chapelles d’autrefois se sont effondrées, le jazz n’est plus forcément à trois temps et se porte désormais sans étiquette. À midi sur le parvis, les musiciens invités témoignent de l’ouverture des espaces. Ala.Ni semble puiser dans les racines du folk et de Broadway, Shabaka Hutchings est appelé à renouveler d’un saxophone furieux la sagesse des anciens, The Comet is Coming en appelle à Sun Ra, Julien Lourau et ses Groove Retrievers comme Alsarah et ses Nubatones jouent la fusion des cultures. Programmé en soirée le 24 juin, le bassiste Bootsy Collins, ex-Funkadelic, attaque le versant funk tandis que, le lendemain, les Chinese Man s’aventurent sur les crêtes hip-hop. Le 23 juin à 20 h, création spéciale : le Concours national de jazz de La Défense, né en 1977, fête ses 40 ans. Lui aussi a suivi le cours du fleuve. Nourrisson plutôt orienté be-bop, hard-bob ou post-bop, il a grandi dans l’air du temps en s’affranchissant de beaucoup de frontières - les puristes du genre ont d’ailleurs un peu froncé le nez. Tous les musiciens de la constellation jazz le reconnaissent : il faut en avoir été, cela vous assure des lendemains qui swinguent. Ce ne sont pas, parmi tant d’autres, les frères Belmondo, Érik Truffaz, Bojan Z, Baptiste Trotignon, Manu Codjia, Raphaël Imbert ou Yaron Herman qui diront le contraire.

Rechercher dans l'agenda

Catégories

Annuaire des lieux culturels

Actualités les plus consultées