Théâtre

Boulogne Billancourt

Théâtre équestre

La fête chamanique de Bartabas

DR

Infos pratiques

Après le Requiem de Mozart la saison dernière, Bartabas revient à La Seine Musicale faire danser ses chevaux du 21 au 26 septembre.

Bartabas est de retour sur l’île Seguin avec Le  Sacre de Stravinsky : Le Sacre du Printemps, puis la Symphonie de Psaumes, deux pièces ouvrant un chemin du chaos à l’ordre. Flashback : en 2000, Bartabas créait à Amsterdam cette chorégraphie équestre avec le Théâtre Zingaro, sous la direction musicale de Pierre Boulez. Et reconnaissait qu’il « fouettait un petit peu de travailler devant une figure qu’on disait rébarbative… » C’était avant de mieux le connaître et que le choc électrique se transforme en respect mutuel : « Si Bartabas travaillait avec des éléphants, je le ferais avec des éléphants ! », s’amusait Boulez. Pas de quoi finalement s’étonner de pareille rencontre entre le maître à penser et le rebelle : le patriarche fut lui aussi un jeune lion, habité d’énergie, de puissance et d’exactitude - toutes qualités qu’on pourrait glisser sous la casquette de Bartabas lui-même. Dix-huit ans après, Boulez n’est plus, et Bartabas a créé à Versailles une Académie équestre dont les écuyères amazones remplacent les cavaliers centaures de la création. Une nouvelle génération de danseurs de kalarippayatt, moins compagnie chorégraphique que collectif d’art martial originaire de l’extrême sud de l’Inde, vient s’accorder tout naturellement avec la « fête païenne, presque bestiale, zébrée de pulsions chamaniques » du Sacre de Stravinsky.

Les deux pièces seront interprétées en direct par l’Orchestre philharmonique et le Chœur de Radio France, sous la direction de leur chef Mikko Franck.

La fête chamanique de Bartabas

Me rappeler cet événement

Rechercher dans l'agenda

Catégories

Annuaire des lieux culturels