Théâtre

Malakoff

Théâtre - Création

Les Bacchantes

® Adrien Berthet ,

Infos pratiques

Malakoff, Théâtre 71, du 7 au 17 novembre.
Site web du Théâtre 71

Avec sa Compagnie du Hasard Objectif, la metteure en scène Sara Llorca, continue d’explorer la question de la folie.

Il faut sans doute posséder un grain de folie pour aujourd’hui s’attaquer à la représentation sur scène du théâtre antique : trop de distance culturelle, religieuse, métaphorique. Mais le grain de folie de nos sociétés, plus ou moins fécond, est la semence qui a conduit Sarah Llorca à cofonder la Compagnie du Hasard objectif. Les Bacchantes, c’est l’histoire d’un demi-dieu, Dionysos, qu’on regarde de travers depuis l’Olympe comme dans sa famille mortelle à Thèbes. Quand celui que les Grecs appellent aussi Bakkhos, puis les Romains Bacchus, y revient installer son culte, envoyant par vengeance les femmes possédées – les Bacchantes – dans la montagne célébrer ses orgies, le spectateur antique savait déjà que cela finirait mal. Dans une folie qui conduira une mère à participer au massacre du roi son fils. Sur scène, deux musiciens et Sarah Llorca en chanteuse dans le chœur, et trois acteurs, dont Anne Alvaro, fascinante déesse androgyne déchirée, incarnant à la fois le dieu ambigu et la mère assassine. Quatre hommes et deux femmes d’aujourd’hui pour ressusciter le passé perdu qui fait terrible écho à notre monde : la haine de l’étranger, la violence faite aux femmes, la sauvagerie humaine et par là, comme Euripide en son temps, « les limites de notre condition ».

En Savoir Plus

  • Imprimer
  • Agrandir le texte
  • Envoyer à un ami

Sur le même thème

Rechercher dans l'agenda

Catégories

Annuaire des lieux culturels