Musique

Boulogne Billancourt

Mozart maximum

DR

Premier festival compact à La Seine Musicale, Mozart Maximum dessine une autre façon d’envisager les concerts.

Laurence Equilbey l’avait annoncé, Insula orchestra à La Seine Musicale, ce ne sera pas une résidence comme une autre ! Formats, before, after, tout est à inventer. Au centre, La Grande Messe en ut - samedi et dimanche, en compagnie d’Accentus et des jeunes voix de Mari Eriksmoen, Sylvia Schwartz, Reinoud Van Mechelen et Philippe Estèphe - est mise en scène dans un dispositif d’accompagnement vidéo filmé et projeté en direct par Pascale Ferran. Autour, du samedi au lundi, Insula invite la violoniste Amandine Beyer et le pianofortiste Edoardo Torbianelli à jouer Mozart et ses contemporains. On découvrira Les Jeunes Pianofortistes : la relève européenne, on écoutera Mozart, Beethoven, Haydn avec le Quatuor Hermès et le Quatuor Mosaïques.

Mais ce ne serait pas Mozart Maximum sans les suppléments d’âme et de service qui l’accompagnent. Samedi, à destination des publics qui n’ont pas la coutume classique, le laboratoire musical Insulab, pour les jeunes de 17 à 26 ans, fait suivre la Grande Messe d’une « Classical Rave ». Il y aura pique-nique en musique dans les espaces verts de l’île Seguin de 14 h à minuit, et rencontre savoureuse, trente minutes avant le concert, avec Blandine Berthelot, la « musicologue maison ». Enfin, le dimanche, l’accueil des publics trop jeunes est confié à la garderie musicale (à partir de 5 ans) tandis que les animaux de compagnie, décidément étrangers à cette curieuse activité humaine, ont aussi la leur ! Infos et réservations sur le site.

Tout le programme

www.laseinemusicale.com

  • Imprimer
  • Agrandir le texte
  • Envoyer à un ami

Dans ce lieu

Rechercher dans l'agenda

Catégories

Annuaire des lieux culturels

Actualités les plus consultées