Exposition - Conférence

Châtenay-Malabry

Fragments

Nuits américaines

"Re" 2015-2016, courtesy Sophie Kitching - DR ,

Infos pratiques

maison-de-chateaubriand.hauts-de-seine.fr

Site web de Sophie Kitching : www.sophiekitching.com

En 1791, Chateaubriand vit une « nuit dans les déserts du Nouveau Monde ». Les différentes versions de son récit nourrissent l’imaginaire de l’artiste contemporaine Sophie Kitching.

Elle se dit passionnée par un fragment. Par un texte dont les écritures successives couvrent toute l’existence de l’écrivain. Passionnée au point de développer oeuvres plastiques et performances, réunies pour la première fois à la Vallée-aux-Loups. « Voici quatre ans j’ai trouvé deux versions d’un même texte avec une fin différente. J’ai d’abord pensé à une erreur d’impression mais, au fil de mes recherches sur internet puis à la bibliothèque de la Maison de Chateaubriand, j’ai réalisé qu’il s’agissait bien d’originaux. »

La puissance de l’écriture
« Seul dans la forêt du Nouveau Monde, aux abords des chutes du Niagara, Chateaubriand se laisse porter par une expérience immersive de la nature ‘sauvage et sublime’, raconte t-elle. L’opulence du paysage, dans la clarté lunaire, l’enveloppe et lui procure une vive émotion. Parti à la découverte de l’Amérique à la fin du XVIIIe siècle, il cherche la rencontre de l’autre absolu. » Au début, la beauté du texte l’attire. « Son premier récit paraît six ans plus tard dans son Essai sur les révolutions. Il décrit le paysage, la lune et le sondes chutes d’eau. Au total, j’ai trouvé sept versions différentes de sa ‘Nuit’ qui couvrent une soixantaine d’années : le texte se raccourcit, se délite, s’épure. L’auteur corrige certains adjectifs,donne d’autres significations au paysage. » Une chose semble certaine : c’est un moment clé :« Dans les Mémoires d’outre-tombe, une muse lui apparaît et ce serait là qu’il aurait pris la décision de devenir écrivain. » Les deux pages initiales se réduisent à quelques lignes. « Un processus d’effacement progressif très contemporain, selon Sophie Kitching. La beauté du paysage reste, mais l’auteur a conscience que ce qu’il a vu a disparu. Chateaubriand lui-même est mort lorsque la dernière version paraît. »

Installations, répétitions et variations
Autour des textes, elle construit une multiplicité de projets, dont la série « Écritures » qui mêle peinture et motifs des contre plats des éditions originales conservées à la bibliothèque. Pour « La Nuit de Chateaubriand II », présentée au Palais de Tokyo en janvier, elle prélève un fragment dont elle ne garde que les récurrences. Dans les éditions originales elle choisit des termes, « lune »,« forêt » ou « Niagara », qui forment l’essence du paysage. Ces nuages de mots se superposent à des vues de la pleine lune prises la même nuit de plusieurs points du globe, écho au récit où l’astre change de position à chaque version. Les collections de la maison, ouvrages et gravures, se confrontent à cette approche contemporaine. On entend des sons naturels, enregistrés à la Vallée aux-Loups ou près des chutes du Niagara. Une mélodie à l’orgue se répète et se décompose progressivement. L’artiste joue ainsi sur « la simultanéité des temps et des espaces, les écritures superposées avec des jeux d’effacement. » L’immersion dans ses « Nuits Américaines » est totale.

Autour de l'exposition

Samedi 14 et dimanche 15 octobre à partir de 15h
Week-end d’ouverture
Visites guidées de l’exposition avec l’artiste et performance

Samedi 28 et dimanche 29 octobre à 15h
Atelier artistique de détournement d’objets
Par Bertrand Runtz

Samedi 11 et dimanche 12 novembre à 14h30 et 15h30
Spectacle théâtral « Chateaubriand en Amérique »
Par les Compagnons d’Ulysse


Jeudi 16 novembre à 19h
Conférence « Tocqueville et l’Amérique »
Par Françoise Mélonio, spécialiste de Tocqueville

Samedi 18 novembre à 16h
Rencontre-conférence « L’art contemporain miroir de la société ? »
Dans le cadre de l’opération « Tout ce que vous avez voulu savoir sur la Force de l’Art » organisée par la ville de Châtenay-Malabry.
Informations et réservations au 01 55 52 13 00 ou reservations-chateaubriand@hauts-de-seine.fr

  • Imprimer
  • Agrandir le texte
  • Envoyer à un ami

Rechercher dans l'agenda

Catégories

Annuaire des lieux culturels