Exposition - Conférence, Exposition - Musée

Issy-les-Moulineaux

Peinture

La vie de banlieue

HERVIER DE ROMANDE Paul Féval fils en barque sur la Marne, à Nogent sur Marne, vers 1890, huile sur toile, coll. Musée de NOGENT-SUR-MARNE

Infos pratiques

Dernière occasion, cet été jusqu’au 13 août, de visiter l’exposition "Peindre la banlieue, de Corot à Vlaminck, 1850-1950", dans sa version du Musée français de la Carte à jouer à Issy-les-Moulineaux, après celle de l’Atelier Grognard de Rueil cet hiver.

Soixante-trois tableaux réunis portant les plus grandes signatures : Corot, Daubigny, Pissarro, Morisot, Denis, Utrillo, Dufy – il y a même un Gauguin de première jeunesse ! La banlieue, dans ce siècle de métamorphose, est un espace flou. Encore rural à maints égards, le vert y est une couleur obligée, mais il connaît ses premiers bouleversements : ici l’arrivée de la ville par le train, là les ouvriers sur le chantier du métropolitain ; les cheminées d’usine ne crachent pas tant leurs fumées infernales qu’elles rivalisent avec les grues et les peupliers pour structurer l’horizon, tandis que les dernières fermes continuent de nourrir la capitale. Cette banlieue explorée par les artistes citadins comme un paradis exotique à une heure de train de Paris s’avoue surtout, de tableau en tableau et de décennie en décennie, comme la pépinière du pavillon de meulière : « La banlieue est surtout un lieu où l’on habite et où l’on vit ».

La vie de banlieue

Me rappeler cet événement

  • Imprimer
  • Agrandir le texte
  • Envoyer à un ami

Rechercher dans l'agenda

Catégories

Annuaire des lieux culturels