Exposition - Conférence, Festival - Evénement

Châtenay-Malabry

Spinoza, sa vie, son oeuvre

DR ,

Infos pratiques

Vallée-aux-Loups, Maison de Chateaubriand
Durée : 1h30 - Gratuit
Sur réservation au 01 55 52 13 00 ou reservationschateaubriand@hauts-de-seine.fr
Site web de la Vallée-aux-Loups

A la Vallée-aux-Loups, Ariel Suhamy, agrégé et docteur en philosophie, anime un séminaire philo sur Spinoaza en quatre conférences thématiques.

Baruch, ou Benoît de Spinoza (1632-1677) est le penseur qui a peut-être le plus clivé l’histoire de la pensée : tour à tour maudit et adulé, sa pensée n’a cessé de nourrir les polémiques et de galvaniser les vocations philosophiques. Ariel Suhamy présente l’oeuvre de Spinoza et ce qu’on sait de sa biographie.

Ce séminaire s’inscrit dans le cycle « Notions de philosophie » de l’espace Andrée Chédid d’Issy-les-Moulineaux .

En Savoir Plus

L’amour et la science
La philosophie de Spinoza est une doctrine du salut, qui produit l’amour par la science, indépendamment de toute révélation. L’amour est « la joie qu’accompagne l’idée d’une cause extérieure ». Lorsque cette cause est connue de manière « inadéquate », la joie se renverse bientôt en son contraire ; tandis que la connaissance« adéquate » des causes produit « l’amour intellectuel de Dieu ».
Jeudi 15 mars à 19h30

L’esprit et le corps
Ni l’esprit ne peut agir sur le corps, n ile corps sur l’esprit : cette doctrine qui semble aller contre tout enseignement de l’expérience, Spinoza la démontre par voie géométrique, mais aussi par l’expérience elle-même.« Nul ne sait ce que peut le corps » : nous avons là une des raisons de la fascination qu’a toujours exercée le spinozisme sur les artistes et les scientifiques.
Jeudi 22 mars à 19h30

Le pouvoir et l’histoire
Spinoza est un adversaire résolu du finalisme et de la providence : l’histoire ne répond à aucune fin, à aucun plan.Quant au pouvoir, la question n’est pas celle de sa légitimité, mais de sesc auses réelles, qui sont principalement passionnelles. Il s’agit donc ici comme ailleurs de comprendre le fonctionnement des choses humaines, sans s’en indigner ni les déplorer.
Jeudi 5 avril à 19h30

La mort, le courage et l’existence
« L’homme libre ne pense à rien moins qu’à la mort, et sa sagesse est de lav ie, non de la mort ». Par cette proposition,Spinoza tourne le dos à toute une tradition qui fait de la philosophie une préparation à la mort. Le courage(fortitudo), c’est la raison même en tant qu’elle dispose à agir selon sa nature propre, dans un univers qui n’est pas fait pour elle mais qu’elle peut connaître.
Jeudi 12 avril à 19h30

Rechercher dans l'agenda

Catégories

Annuaire des lieux culturels