Exposition - Conférence

Châtenay-Malabry

Une vie à l'oeuvre : Louise de Vilmorin

DR

Infos pratiques

À Châtenay-Malabry, la Maison de Chateaubriand commémore, en voisine, le cinquantième anniversaire de la mort de Louise de Vilmorin.

La Maison de Chateaubriand rend, avec l’exposition Une vie à l’œuvre : Louise de Vilmorin, un devoir de voisinage. Car c’est tout près, à Verrières-le-Buisson, qu’était née en 1902 la femme de lettres, où elle mourut au lendemain de Noël 1969. N’imaginons cependant pas qu’elle y vécut toute son existence : la femme et l’artiste étaient trop libres pour se contenter d’une vie et d’une résidence, traversant l’Amérique et l’Europe pour y vivre autant de fois que nécessaire. Principe de séduction et vagabondage aristocratique qui n’auraient peut-être pas déplu au maître de la Vallée-aux-Loups. Les amours romanesques d’une des plus belles femmes de France ne doivent cependant pas masquer ses talents aériens d’écriture : les deux sont inséparables et l’exposition proposée par les Archives départementales privilégie plutôt ceux-ci que celles-là. Les vies de l’héritière des fameux grainetiers Vilmorin pourraient commencer vers 20 ans avec Antoine de Saint-Exupéry, amoureux éconduit, qui lui inspirera le recueil de poèmes Fiançailles pour rire. S’achever avec André Malraux, qu’elle croisa avant-guerre et qui lui conseilla « si vous vous ennuyez, évadez-vous en écrivant », avant qu’elle ne renoue avec lui pour ses dernières années à Verrières. Jean Cocteau lui trouve du génie – peut-être devine-t-il chez elle son double féminin ? – Jean Hugo la peint, lui écrit, l’encourage, Orson Welles s’enflamme, Max Ophuls adapte au cinéma son plus célèbre roman : Madame de… À partir du 19 octobre et jusqu’au 15 mars, c’est également toute une « époque à l’œuvre » que nous sommes invités à découvrir.

Une vie à l'oeuvre : Louise de Vilmorin

Me rappeler cet événement

Rechercher dans l'agenda

Catégories

Annuaire des lieux culturels

Actualités les plus consultées