Théâtre

Farid Bentaïeb, Directeur du Théâtre Jean Arp à Clamart

« La saison affiche une prédilection pour la famille »

Farid Bentaïeb© DR,

Vision panoramique sur la saison théâtrale départementale. Dans une série d’interviews, signalant temps forts et coups de cœur, les directeurs des principales scènes sont invités à vous présenter leur programmation. Croisez les regards. Et à vos agendas.

Susciter le croisement des publics, favoriser les découvertes, maintenir une exigence de qualité, le tout sur le fond d’un profond respect du spectateur placé au cœur de tous les choix de programmation, telles sont les constantes du théâtre Jean-Arp à Clamart dirigé par Farid Bentaïeb.

Quel est le fil rouge de cette nouvelle saison ?
« Il y en a bien un. Hasard, coïncidence, volonté délibérée ou air du temps ? Il se trouve qu’une très grande partie des spectacles cette saison ont en commun de s’intéresser et d’intéresser le thème de la famille. Des grands classiques du répertoire - citons Antigone, Bérénice, ou As ou Like It - aux pièces contemporaines telles Cet Enfant de Joël Pommerat, Norma Jean Baker librement inspiré du roman Blonde de Joyce Carol Oates, A l’Ouest de Nathalie Fillon ou encore Un Miracle Ordinaire d’Evgueni Schwartz,  la saison affiche une prédilection pour l’exploration, tragique ou comique - et parfois les deux - des rapports familiaux ».

Côté temps forts, que signaleriez-vous ?
« J’en distinguerai quatre. Le Festival M.A.R.T.O, d’abord. La douzième édition de ces rencontres dédiées à la Marionnette et au théâtre d’Objets pour adultes, ouvertes par la Nuit de la Marionnette le 12 novembre à Jean-Arp, est cette année d’une envergure exceptionnelle. Pas moins de douze compagnies vont investir le théâtre. Sur deux semaines, nous accueillons également  la Bérénice de Laurent Brethome. Cette personnalité montante de la mise en scène contemporaine est attachée à la vraie dimension populaire du théâtre et tout son travail est traversé par le souci de faire entendre ce texte magnifique au public. Début janvier, la fable politique insolente d’Evgueni Schwartz, Un Miracle Ordinaire, une création de Laurent  Favret, est une réjouissante promesse. Enfin nous sommes particulièrement heureux de clore la saison avec la rétrospective des spectacles de la formidable Compagnie O.p.U.s, qui se refermera avec leur  fameuse et pittoresque  » Quermesse de Ménétreux ».

 Et côté coups de cœur, qu’invitez-vous à découvrir ?
« Comme tous ceux qui ont déjà eu l’occasion de voir la pièce au théâtre de l’Odéon notamment en juin dernier, je suis emballé par l’auteur et metteur en scène qu’est Anna Nozière. Nous lui ouvrons le plateau avec Les Fidèles, les 25 et 26 novembre prochains. L’Antigone que nous présentons au mois d’avril est une occasion unique offerte par le Groupe des Vingt théâtre d’Ile-De-France de découvrir le travail du théâtre National Palestinien. Au mois de mars Norma Jean mis en scène par John Arnold est un moment de théâtre hors du commun. Enfin je signalerai  Ma Chambre Froide , la fable sociale cruelle de Joël Pommerat. Cette version marionnette, présentée en partenariat avec le théâtre de L’Odéon, est l’œuvre d’une compagnie allemande remarquable. Le spectacle est splendide ».

Marie-Emmanuelle Galfré

En savoir plus

Théâtre Jean-Arp
22, rue Paul Vaillant Couturier
Clamart, tél : 01.41.90.17.02
www.theatrearp.com 

Rechercher dans l'agenda

Catégories

Annuaire des lieux culturels