Théâtre

Françoise Letellier, Directrice de la Scène Nationale des Gémeaux à Sceaux

« La famille est, cette saison, au cœur des préoccupations »

Françoise Letellier© DR, FRANCOISE LETELLIER THEATRE LES GEMEAUX

Vision panoramique sur la saison théâtrale départementale. Dans une série d’interviews, signalant temps forts et coups de cœur, les directeurs des principales scènes sont invités à vous présenter leur programmation. Croisez les regards. Et à vos agendas.

L’exigence jamais démentie de Françoise Letellier, Directrice de la Scène Nationale des Gémeaux, porte, d’année en année, ses fruits. En témoigne les 4000 abonnés et les 50 000 spectateurs de 2010/2011. La nouvelle saison promet d’être à la hauteur.

Quel est le fil rouge de cette nouvelle saison ?
« De saisons en saisons, outre notre mission de Scène Nationale, favoriser et soutenir la création, jouer la carte de la pluridisciplinarité artistique, ouvrir le plateau à l’international, je reste attachée à une conception du théâtre comme lieu de dialogue. Dialogue de l’homme avec l’homme, avec le monde, avec ce qui le dépasse. Ce credo exigeant, soutenu par des compagnonnages artistiques hors normes, guide mes choix dramatiques. Traduction tangible : un thème révélateur émerge spontanément, thématique en forme de fil rouge propre à chaque saison. En 2011/2012, la famille est manifestement au cœur des préoccupations des metteurs en scène invités avec leurs nouvelles créations. Famille vérité, famille mensonge ? Champ de bataille des enjeux politiques et sociaux propres à toute société humaine, la cellule sociale de base intéresse Eric Lacascade, Declan Donnellan, Dominique Pitoiset ».

Côté temps forts, que signaleriez-vous ?
« La venue de « Ruy Blas » de Victor Hugo monté par Christian Schiaretti fait événement. Le metteur en scène et directeur du TNP avec lequel nous avons tissé des liens privilégiés choisit Les Gémeaux comme partenaire parisien dans le cadre de la nouvelle inauguration de son théâtre à Villeurbanne. Nous accueillons également la nouvelle création, coproduite par nous, du metteur en scène britannique, associé au Barbican Center de Londres et bien connu des habitués des Gémeaux, Declan Donnellan. Son « Dommage qu’elle soit une putain », tragédie baroque et chef d’œuvre signé du contemporain de Shakespeare, John Ford,  promet évidemment beaucoup. C’est un immanquable de la saison. Autre rendez-vous d’envergure, Jan Karski (Mon nom est une fiction). Mise en scène et adaptée par Arthur Nauzyciel à partir de l’œuvre de Yannick Haenel, la pièce créée cet été en Avignon est une première en Île-De-France ».

 Et côté coups de cœur, qu’invitez-vous à découvrir ?
« Nous accueillons de nouveau cette saison, Dominique Pitoiset, le Directeur du Théâtre National de Bordeaux, avec « Mort d’un commis voyageur » d’Arthur Miller, une nouvelle création dont il nous réserve la primeur en Île-de-France. Et par ailleurs, nous reconduisons notre collaboration si fructueuse avec la compagnie accueillie en Résidence de Production dirigée par le chorégraphe Abou Lagraa. En point d’orgue des Rendez-Vous Chorégraphiques de Sceaux, sa nouvelle création « Univers…l’Afrique » composée de deux pièces, deux quatuors, est très attendue ».

Marie-Emmanuelle Galfré

En savoir plus

Rechercher dans l'agenda

Catégories

Annuaire des lieux culturels

Actualités les plus consultées