Patrimoine

Abécédaire

Etrange monsieur Albert Kahn

© DR,

À Boulogne-Billancourt, le musée qui porte son nom mène l’enquête sur les paradoxes de ce personnage en lui consacrant une exposition illustrée par 300 autochromes, "À la recherche d’Albert Kahn. Inventaire avant travaux à partir du 18 juin".

 De A à  Z, portrait en creux d’un personnage aussi complexe que secret.

A comme Autochrome. Les autochromes, premières photographies couleurs, fascinent Albert Kahn qui en fait le vecteur de son projet à l’échelle planétaire. Il laissera en héritage, à Boulogne, la plus grande collection d’autochromes au monde, soit 72 000 images couleurs qui constituent, avec les 183 km de films, les Archives de la Planète.

B comme Bourse. Associé puis directeur de la banque, Kahn bâtit sa fortune en spéculant sur les mines d’or et de diamants d’Afrique du Sud, entre 1889 et 1893. À 38 ans, il possède sa propre banque à la bien nommée rue de Richelieu, le quartier de la Bourse.

E comme Étrange. Ses contemporains sont déroutés par ses paradoxes : discret et excentrique, clairvoyant et naïf-optimiste, paysan aux goûts modestes et banquier aux somptueuses propriétés dont Cap-Martin sur la Côte d’Azur.

F comme Fondations. L’une des plus connues, le Comité national d’études sociales et politiques (CNESP), 1916, est un observatoire des changements de société, un carrefour de propositions concrètes entre personnalités de tous horizons. 

J comme Japon. La passion de Kahn pour « l’art du jardin comme exercice spirituel » va de pair avec celle pour le Japon, « pays de cœur » où « le jardin est un espace sacré ». Il se rend au pays du Soleil Levant en 1898 et 1908.

K comme Kahn. Abraham Kahn, nommé Albert, est né le 3 mars 1860 dans le village de Marmoutier, en Alsace. Aîné d’une famille modeste, il s’installe à Paris en 1876.

L comme Laboratoire. Pour enregistrer « l’étude de la vie, afin de la préserver », Kahn installe un laboratoire à Boulogne, dirigé par un spécialiste de microcinématographie, le Dr Commandon. L’épanouissement de quelques fleurs sera projeté plus de deux cents fois à ses invités.

M comme Musique. Albert Kahn est un mélomane solitaire qui fait jouer l’orchestre Colonne dans son jardin d’hiver.

O comme Opérateur. De 1909 à 1930, une dizaine d’opérateurs ont parcouru une cinquantaine de pays pour « archiver le monde par l’image ».

P comme Presse. Entre 1918 et 1929, Kahn est patron de presse avec dix titres et deux suppléments (Les Réalités, Les Faits sociaux et ouvriers… La Journée planétaire). Une douzaine de collaborateurs de tous bords travaillent dans son salon transformé en salle de rédaction. L’imprimerie est située rue du Port.

R comme Réel. Kahn perçoit la photographie couleurs et le cinéma comme « une véritable empreinte mémorielle du réel ».

T comme Trois. Trois figures inspirent Kahn : les frères Lumière, inventeurs du cinéma (1895) et de l’autochrome (1907). L’explorateur photographe Jules Gervais-Courtellemont qui lui révèle l’image couleurs. Le géographe Jean Brunhes, nommé directeur scientifique des Archives de la Planète (films et autochromes, mémoire visuelle des cultures en voie de disparition) de 1912 à 1930.

U comme Utopie. Le projet d’Albert Kahn visait à « favoriser la compréhension entre les nations par la diffusion la plus large possible de la connaissance exacte des réalités quotidiennes de la vie des peuples ».

V comme Végétarien. Albert Kahn se réfère constamment à la nature et se nourrit exclusivement de « la partie verte » des produits de la terre.

W comme Wall Street. Le krach de 1929 entraîne la ruine du banquier. Ultime paradoxe : la fortune s’est envolée mais l’œuvre est pérenne.

X comme Xénophile. Ouvert aux idées des autres, accueillant le monde entier à Boulogne, actif dans sa générosité, Albert Kahn a marqué le XXe siècle.

Y comme Yeux. « Gardez les yeux ouverts ! » est le leitmotiv d’Albert Kahn auprès des étudiants boursiers et des opérateurs parcourant le monde.

Z comme Zen. Les philosophies de l’Extrême-Orient ont inspiré Albert Kahn qui a incarné la devise de son ami Bergson : « Penser en homme d’action et agir en homme de pensée ».

Alix Saint-Martin

En savoir plus


À la recherche d’Albert Kahn. Inventaire avant travaux à partir, du 18 juin au 21 décembre 2014 au musée départemental Albert Kahn.
Infos pratiques sur le site du musée : albert-kahn.hauts-de-seine.net/

  • Imprimer
  • Agrandir le texte
  • Envoyer à un ami

Dans la médiathèque

Rechercher dans l'agenda

Catégories

Annuaire des lieux culturels

Actualités les plus consultées